Référencement

Comment optimiser votre contenu ?

Par on 16 septembre 2016

Un bon contenu, c’est le Graal pour tous les Webmarketeurs en quête de clients. Toutefois, ce n’est pas l’unique critère qu’il faut respecter pour satisfaire Google et son algorithme compliqué. Je vais vous donner quelques astuces pour optimiser votre contenu, pour qu’il gagne en originalité et en qualité.

De la qualité du contenu

Si votre contenu est trop simple, plein de fautes d’orthographes et trop fouillis, soyez certain que votre site ne se distinguera pas parmi les autres, ou pas pour les bonnes raisons.

Ce n’est un secret pour personne. Je ne peux que vous conseiller de rester dans la thématique de votre blog, en veillant à proposer des sujets différents et variés.

La relecture est très importante, n’hésitez pas à relire votre article plusieurs fois voire même à le passer au correcteur orthographique. Il existe de très bons logiciels de correction orthographique (du style Antidote 9).

Pour rendre votre contenu exclusif et intéressant, vous pouvez vous essayer au storytelling (ou l’art de raconter une histoire). Soignez votre style, parlez de tous les sujets d’actualité. Mieux : ayez l’exclusivité !

Renseignez-vous bien sur la véracité des informations que vous publiez afin de ne pas faire d’erreur.

rediger du contenu

Pour un contenu attractif et interactif

Ne vous contentez pas de longs paragraphes de texte. Cela deviendrait vite indigeste pour vos lecteurs.

Agrémentez vos articles de photos, de vidéos, de graphiques, d’infographies variées, de musique, de dessins et même de tweets.

Faites-les vous-même ou allez sur des sites qui vous proposent des médias déjà existants comme Wikimedia, Pixabay, Flickr Creative Commons pour les photos (toujours libres de droit), pour les vidéos, il existe Youtube ou Dailymotion.

Ces sites sont pourvus d’un code de partage à insérer directement dans votre contenu.

Les sites comme Easel.ly et Piktochart vous aident à créer vos propres infographies.

Pour permettre à vos lecteurs d’interagir, pensez à ouvrir les commentaires, à ajouter des boutons de Call-to-action ou des boutons de réseaux sociaux.

Ne soyez pas avare sur le contenu et son illustration. Mettez-vous à la place d’un lecteur de votre site, qu’est ce que vous, vous aimeriez voir sur le site que vous consulter, qu’attendriez-vous d’un article que vous allez lire ?  Je pense que vous êtes comme moi, vous aimez les articles clairs, bien aérés, illustrés et surtout bien écrits !

Alors ne lésinez pas sur les illustrations car cela donnent un peu plus de clarté à votre article et le lecteur ne perçoit pas celui-ci comme étant un gros pavé à se coltiner à lire.

Il faut savoir que le contenu attractif et interactif est à rajouter sur la liste des facteurs de positionnement sur les moteurs de recherche.

Introduire le mot-clé dans le contenu de l’article

Il faut que ce mot-clé soit judicieux et en adéquation avec le thème de votre article. D’autre part, le ou les mots clés, seront ceux pour le(s)quel(s) vous voulez bien vous positionner sur les moteurs de recherche.

Choisissez plutôt un mot-clé dont la concurrence est faible mais ayant un volume de recherche élevé.

Grâce à Google AdWords par exemple, il vous est possible de vérifier si votre mot-clé est très recherché. Le logiciel vous trouve aussi des variations autour de ce mot-clé.

Il convient de placer le mot-clé dans le titre, si possible dans au moins un des sous-titres de l’article, et de le répartir dans le texte en évitant les lourdeurs. N’oubliez pas la méta description !

C’est un basique du référencement qui a été dit, redit, et répété plusieurs fois sur tous les blogs traitant le SEO, mais il est bien de le rappeler.

A savoir que c’est une base, mais à vous d’être plus malin mais surtout naturel pour placer votre mots clés ou vos mots clés dans votre article.

Je dis naturel car, dites-vous bien que Google est un robot qui viendra scroller votre article et jugera la pertinence de celui-ci mais, il va aussi s’arrêter sur l’expérience utilisateur, c’est à dire l’intérêt qu’aurait un visiteur avec votre texte.

Si par exemple vous rédigez un texte « aéré », garni d’un champ sémantique très riche autour de la thématique que vous abordez, ajoutez des illustrations… etc.. ! Google prend en compte énormément de paramètres, mais il est clair qu’un article rédigé simplement et naturellement, sans sur-optimisation, arrivera à obtenir un très bon score.

google-76517

Aide à l’optimisation des photos

Première chose à faire : réduire le poids de la photo grâce à un logiciel de retouche comme Photoshop ou Paint.

Si la photo est trop lourde, le temps de chargement de votre page sera trop long et cela peut vous faire perdre quelques lecteurs mais aussi vous pénaliser auprès des moteurs de recherche qui donnent une importante sur le poids de votre page.

Il est conseillé de réduire vos photos à 600 pixels de largeur et de les compresser à 80%. Cela n’altère pas leur qualité.

Pensez à donner un titre et une description à votre photo, pour les cas où celle-ci ne s’afficherait pas correctement.

Le maillage interne

ou insérer des liens internes pertinents vers d’autres pages de votre site.

Cela facilite la navigation des internautes et optimise le référencement naturel de votre site. Il est possible d’en mettre dans le texte lui-même ou à la fin du texte, par exemple en consignant les articles similaires au vôtre.

A noter : mettez des libellés en fin d’article. Cela orientera les lecteurs vers un thème particulier.

N’abusez pas du maillage interne, autrement dit des liens pointant vers d’autres articles de votre site. Il faut encore une fois rester pertinent et apporter une valeur ajoutée à votre visiteur en lui proposant d’avoir plus d’information sur un mot ou une partie du texte en le renvoyant sur un autre article traitant du sujet.. !

Faut rester cohérent dans votre démarche, écrire un article demande de la réflexion et de l’optimisation afin d’avoir un contenu que l’on a envie de lire.

Pas de recettes miracles pour réussir son contenu

Ce post n’a pas pour vocation de dévoiler des méthodes miracles pour optimiser votre contenu, j’ai juste voulu faire une piqûre de rappel parce que c’est un des basiques si l’on veut réussir son référencement et cela n’est pas toujours bien ancré dans la tête des webmasters 🙂

J’entends encore trop souvent des gens qui me demandent comment être bien placé dans les moteurs de recherche et je leur réponds qu’il n’existe pas de remède miracle juste du bon sens, de l’organisation et du travail.

TAGS
Articles similaires
4 Commentaire(s)
  1. Avatar
    Répondre

    Christian MÉLINE

    4 octobre 2016

    Antidote, on en est à la version 9 😉

    ps : il y a aussi les metamots 😀

    • Avatar
      Répondre

      Romain

      4 octobre 2016

      Merci Christian 🙂 j’ai modifié pour Antidote 9

      Effectivement, il y a les métamots qui sont à prendre en compte 🙂

  2. Avatar
    Répondre

    Eric Rosier

    10 octobre 2016

    Bonjour,
    C’est bien vrai qu’il vaut mieux éviter les fautes mais en conseillant cela, évitez d’en faire. Je vous cite « Si votre contenu est trop simple, plein de fautes d’orthographes et trop fouilli… » : fouilli s’écrit avec un ‘s’ à la fin. Même cet éditeur de commentaire signale la faute.
    Il y en a au moins 4 autres ensuite (2 x article avec l’accord au pluriel, un champ s’écrit sans ‘s’ au singulier et « qu’il n’ai » s’écrit ‘ait’ à la fin).
    Bonne continuation !

    • Avatar
      Répondre

      Romain

      13 octobre 2016

      Bonjour Eric,

      il y’a 2 phrases qui sont très vraies et que j’aime ressortir : « Faites ce que je dis, pas ce que je fais » et aussi « les conseilleurs ne sont pas les payeurs » 🙂

      Au sujet des fautes, il y en a effectivement dans le texte (qui ont été corrigées), et pour apporter ma pierre à l’édifice « qu’il n’ai.. » s’écrirait plutôt : « qu’il n’est » dans mon article.

      Plus sérieusement, oui j’avoue que j’ai fait quelques petites fautes, mais je voulais au moins faire passer un message.. Si ce message a été perçu alors cela me satisfait !

      Petite boutade, si tous les ministres (et présidents) appliquaient ce qu’ils disent ou conseillent, je pense qu’on n’aurait plus aucun souci dans notre beau pays..

      Merci pour votre commentaire constructif, cela m’aide à m’améliorer un peu plus chaque jour et à me corriger également. (oui, je ne suis pas parfait)

      Bien à vous,
      Romain

      PS : ce message est à lire sous un ton sympathique, aucune agressivité de ma part

LAISSER UN COMMENTAIRE

Romain

Romain, Webmaster depuis plus de 18 ans. Autodidacte. Coach en référencement, réseaux sociaux et blogging. Faites vous accompagner par un conseiller personnel qui vous fournira toute l'aide nécessaire afin de mener à bien votre projet Internet.

Favoris